Comprendre les soldes intermédiaires de gestion en comptabilité

Anna
Durée de lecture : 5 mins
Comprendre les soldes intermédiaires de gestion en comptabilité

Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) jouent un rôle central dans la compréhension de la performance financière d’une entreprise. Pour bien analyser la rentabilité et la santé financière d’une société, il est essentiel de comprendre ce que sont les SIG, leur utilité et comment ils sont calculés. Dans cet article, nous allons aborder le concept des soldes intermédiaires de gestion en détail pour vous aider à mieux appréhender cet outil fondamental en comptabilité.

Définition des soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion désignent une série d’indicateurs financiers calculés à partir du compte de résultat, permettant d’évaluer la performance économique d’une entreprise à différents niveaux de son activité. Ces éléments représentent des soldes « intermédiaires » entre les différentes étapes de la création de valeur au sein d’une organisation et servent à concourir à la formation du résultat final.

Utilité des soldes intermédiaires de gestion

Les SIG sont utiles pour identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise à chaque étape de sa chaîne de valeur et ainsi permettre aux dirigeants de prendre des décisions stratégiques éclairées. Ils offrent une analyse plus fine et détaillée de la performance financière de l’entreprise que le simple résultat net ou le chiffre d’affaires.

Ils servent également à :

  • Faciliter le contrôle de gestion en permettant de suivre l’évolution des performances
  • Déterminer les leviers d’amélioration de la rentabilité et de la compétitivité
  • Comparer la performance de l’entreprise à celle d’autres entreprises du même secteur
  • Éclairer les investisseurs et autres parties prenantes sur la situation financière de la société
Lire aussi  Apprenez à mieux piloter votre entreprise grâce au bilan intermédiaire

Calcul des soldes intermédiaires de gestion

Pour calculer les SIG, il faut partir du compte de résultat et procéder étape par étape. Voici les principaux soldes intermédiaires de gestion que l’on retrouve généralement ainsi que la manière dont ils sont déterminés :

Marge commerciale

La marge commerciale mesure la différence entre le prix de vente des marchandises et leur coût d’achat. Elle est calculée comme suit :

Marge commerciale = Chiffre d'affaires (CA) - Coût d'achat des marchandises vendues (CAMV)

La marge commerciale est un indicateur clé pour les entreprises du commerce, car elle permet d’apprécier la capacité d’une entreprise à réaliser un bénéfice en achetant puis revendant des biens.

Marge de production

La marge de production représente la différence entre les ventes de produits et services réalisées par une entreprise et le coût de production de ces derniers. Elle est déterminée par :

Marge de production = Production vendue (PV) - Coût de production des biens et services vendus (CPV)

Ce solde intermédiaire de gestion est pertinent pour les entreprises industrielles ou de services, car il permet d’évaluer leur capacité à générer un bénéfice grâce à la production de biens et de services.

Valeur ajoutée

La valeur ajoutée quantifie la richesse créée par l’entreprise lors de son processus de production. Elle est obtenue en ajoutant la marge commerciale et la marge de production, puis en soustrayant les consommations intermédiaires (matières premières, énergie, etc.) :

Valeur ajoutée = Marge commerciale + Marge de production - Consommations intermédiaires

La valeur ajoutée est un indicateur important, car il révèle la part de création de richesse réalisée par l’exploitation qu’il faut utiliser pour payer les salaires, les impôts ou encore rembourser les prêts.

Lire aussi  Jinius Expert Comptable : Réinventer la comptabilité à l'ère numérique

Excédent Brut d’Exploitation (EBE)

L’Excédent Brut d’Exploitation correspond au solde restant après avoir déduit de la valeur ajoutée les charges de personnel et les impôts liés à l’exploitation. Il se calcule ainsi :

EBE = Valeur ajoutée - Charges de personnel - Impôts liés à l'exploitation

L’EBE mesure la rentabilité de l’entreprise générée par son activité courante, sans tenir compte de sa structure financière ou de ses choix d’investissements. Il permet ainsi d’évaluer la performance économique de la société indépendamment de son endettement ou de sa politique d’amortissement.

Il existe d’autres soldes intermédiaires de gestion moins souvent mentionnés, tels que le Résultat d’Exploitation, le Résultat Financier ou encore le Résultat Courant avant Impôt. Ces indicateurs permettent d’affiner l’analyse des performances d’une entreprise, notamment en intégrant les charges et produits financiers liés à sa stratégie d’endettement ou d’investissement.

En somme, les soldes intermédiaires de gestion constituent un outil essentiel pour analyser en profondeur la performance financière d’une entreprise. Ils aident à identifier les sources de valeur ajoutée et les leviers d’action pour améliorer la rentabilité et la compétitivité de la société.

Share This Article
By Anna
Anna est une experte en création d'entreprise, gestion administrative, et comptabilité, avec un parcours professionnel riche et diversifié qui fait d'elle une référence dans le domaine. Diplômée en gestion d'entreprise avec une spécialisation en comptabilité, Anna a débuté sa carrière en accompagnant de jeunes entrepreneurs dans leurs démarches de création et de structuration administrative de leur entreprise. Forte de plusieurs années d'expérience en cabinet comptable et en tant que consultante indépendante, elle a acquis une expertise précieuse qu'elle partage aujourd'hui à travers ses écrits et consultations. Spécialités : Création et structuration d'entreprise : Anna guide les entrepreneurs à travers les étapes clés de la création d'entreprise, de la conception du business plan à l'immatriculation légale, en passant par la recherche de financements. Gestion administrative et comptable : Elle fournit des conseils pratiques pour une gestion administrative et comptable efficace, essentielle à la bonne santé et à la pérennité de l'entreprise. Optimisation fiscale et financière : Anna aide les entreprises à optimiser leur gestion fiscale et financière, en proposant des stratégies adaptées à chaque structure et secteur d'activité. Formation et accompagnement : Passionnée par la transmission de savoir, Anna offre des formations sur mesure aux entrepreneurs et à leurs équipes pour renforcer leurs compétences en gestion administrative et comptable. Philosophie professionnelle : "Je suis convaincue que la réussite d'une entreprise repose sur une fondation solide en termes de gestion administrative et comptable. Mon objectif est d'apporter clarté et sérénité aux entrepreneurs dans ces domaines souvent perçus comme complexes, en leur fournissant les outils et les connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées et se concentrer sur le cœur de leur activité." Quelques contributions marquantes : Développement d'un logiciel de gestion administrative simplifiée, spécialement conçu pour les petites entreprises et startups. Publication d'un guide pratique sur la tenue de la comptabilité pour les non-comptables, salué pour sa clarté et son utilité. Animation d'ateliers sur la gestion financière et la préparation aux audits, contribuant à améliorer significativement la santé financière des entreprises participantes. Pourquoi suivre Anna ? Suivre Anna, c'est bénéficier d'un regard expert sur la création et la gestion d'entreprise. Ses articles, remplis de conseils avisés et d'astuces pratiques, sont une ressource inestimable pour les entrepreneurs de tous horizons. Que vous soyez au début de l'aventure entrepreneuriale ou en quête d'optimisation de votre gestion administrative et comptable, les écrits d'Anna vous apporteront les réponses et le soutien dont vous avez besoin pour avancer sereinement.
Leave a comment